Séances Particulières

Oncologie

La rencontre avec différentes personnes atteintes d’un cancer m’a extrêmement sensibilisée à ce problème devenu majeur aujourd’hui. Je propose donc un protocole adapté aux personnes atteintes de cancer, en cours de chimiothérapie ou radiothérapie. La réflexologie est un outil extraordinaire pour aider les malades. Elle est reconnue comme soin de support et s’intègre parfaitement dans les protocoles de soins de médecines allopathiques mais ne se substitue en aucun cas à ces derniers. Lors de ces séances particulières, j’utilise souvent un stylet qui me permet de stimuler très précisément les points choisis afin d’obtenir un résultat optimum.

La réflexologie agit sur plusieurs « fronts » :

Dans un premier temps, elle permet d’apaiser les tensions psychologiques dues au choc provoqué par l’annonce du diagnostic puis, elle apporte un bien être profond et une détente immédiate. Elle atténue le stress général dû aux multiples émotions et questionnements se manifestant dans un second temps, après l’annonce.

Elle permet également de diminuer les effets indésirables provoqués par les traitements thérapeutiques lourds tels que les nausées, les vomissements, les migraines, les problèmes de constipation ou de diarrhée, les douleurs diverses…

et, par voie de conséquence, de diminuer les traitements médicaux annexes dus aux effets secondaires de la chimiothérapie ou de la radiothérapie, comme les antalgiques, anti-vomitifs, antidiarréiques etc…

Mais aussi :

- d’améliorer la circulation sanguine afin d’oxygéner les tissus et les cellules
- de drainer les toxines associées aux traitements
- d’améliorer l’humeur (réseau psychoneuro-endocrinien-immunologique)
- de stimuler les fonctions vitales
- de redynamiser l’organisme
- d’aider le corps à retrouver l’homéostasie

Au-delà de toutes ces approches, j’ai pu constater que ces moments privilégiés, devenaient une parenthèse, un espace protégé et de confiance permettant à chacun, soit, de libérer la parole, de laisser libre court à ses émotions ou de simplement profiter de cet instant de relaxation dans le calme et en silence.

N’oublions pas qu’à tout instant, notre corps et notre mental sont en interconnexion permanente.

A l’issue des séances, presque toutes les personnes expriment avoir ressenti une grande détente, avoir vécu un apaisement profond qui leur a permis d’oublier un moment la maladie. D’autres expriment s’être relâchées complètement au point de ne penser à rien, d’avoir fait le vide et réussi à calmer leur esprit. Les bienfaits éprouvés dans les jours suivant marquent notamment une baisse significative du stress, des douleurs diverses ainsi que des nausées.

Je propose des séances d’une trentaine de minutes. Ces dernières doivent être espacées de 2 à 3 semaines mais cette fréquence reste adaptable à chaque personne et chaque situation. Il est conseillé de les recevoir la veille d’une séance de chimiothérapie, surtout pour les personnes sujettes à de fortes nausées.

Drainage Lymphatique

Le système lymphatique est un vaste réseau de circulation de la lymphe parallèle à notre système circulatoire sanguin. Son rôle est primordial dans le processus de nettoyage naturel du corps.

Notre bonne santé globale dépend donc du bon fonctionnement de notre circulation lymphatique.

Contrairement au système sanguin, le système lymphatique ne possède pas de pompe. La réflexologie plantaire permet donc de relancer la circulation de la lymphe et de faciliter l’évacuation des déchets organiques qui intoxiquent notre corps et affaiblissent nos fonctions vitales.

Grâce à cette technique de drainage, je vous propose de renforcer efficacement vos défenses immunitaires, de limiter la rétention d’eau, la cellulite, les jambes lourdes, d’aider à la perte de poids et à la cicatrisation. Mais aussi, d’éviter la formation d’œdème, de réduire la fatigue générale, la nervosité, les troubles du sommeil, les migraines, l’acné, la couperose…

Durée de la séance entre 45mn et 1h. La séance de drainage lymphatique complet ne se pratique pas à une fréquence inférieure à 6 mois.

Contre-indications :

Le drainage lymphatique ne doit pas être pratiqué sur une personne souffrant d’un état fiévreux ou infectieux, de tuberculose, de cancer, d’inflammation aiguë, de thrombose, de phlébite, d’asthme, d’hyperthyroïdie, d’œdème cardiaque, d’hypotension artérielle.